© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon

ABOUT US

historique de la Sophrologie

Le Professeur Alfonso CAYCEDO est en 1932 à Bogota en Colombie au sein d’une famille espagnole d’origine basque. Il étudie à la Faculté de Médecine de Madrid où il obtient le titre de Docteur en médecine et en chirurgie. Il choisit les spécialités de neurologie et de psychiatre. Il travaille en psychiatrie avec le Docteur Lopez Ibor. A l’époque les méthodes utilisées sont brutales : électrochocs, coma insulinique et camisole.

Trouvant ces méthodes trop brutales, il abandonne ce travail en psychiatrie et commence à rechercher une autre méthode.

En 1959, il crée à Madrid la Société Espagnole d’Hypnose Clinique et Expérimentale.

 

Fondation de la Sophrologie (1960 - 1968)

 

En 1960, le Pr Alfonso Caycedo crée le terme Sophrologie avant d’avoir inventer la méthode. Au tout début la Sophrologie est très proche de l’hypnose et la société d’Hypnose devient la première société de Sophrologie.

Il entreprend alors une véritable étude des phénomènes de la conscience.

Il rencontre sa future femme en 1963. Celle-ci lui fait connaître le yoga et il y trouve ce qu’il cherche depuis toujours. Il pense pouvoir créer une méthode qui fusionne l’orient et l’occident, qui se situerait entre médecine et psychologie.

En 1963 et 1964, il travaille en Suisse avec Ludwig Binswanger, père de la psychiatrie phénoménologique. La phénoménologie permet une nouvelle approche des phénomènes de la conscience par le vécu de l’expérience sensorielle comme si c’était la première fois, sans a priori, sans connaissance.

Grâce à l’apport de la phénoménologie, la Sophrologie échappe aux méthodes déductives et inductives qui n’ont pas permis à l’hypnose une véritable approche des phénomènes de la conscience.

Entre 1965 et 1968, le Pr Alfonso Caycedo voyage en Orient : Inde, Tibet et Japon. Il s’intéresse au yoga indien, au bouddhisme tibétain, au zen japonais et comprend que les yogis ont une perception de leur conscience beaucoup plus grande que les personnes occidentales.

En 1968, il revient en France et assiste au IIe congrès de la Société Française de Sophrologie à Versailles. Il y est constaté le début de la diffusion de la Sophrologie à travers le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diffusion de la Sophrologie (1968 - 1982)

  Le Pr Alfonso Caycedo vit à Barcelone pendant cette période. Il est professeur à l’école de psychiatrie de la Faculté de Médecine de Barcelone. Il réalise un important travail de recherche et de diffusion des méthodes de la Sophrologie. Il crée les trois premiers degrés de la Relaxation Dynamique.

En 1970, le premier congrès mondial de Sophrologie se déroule à Barcelone. Le thème est « Sophrologie, médecine d’Orient et d’Occident ». 1400 spécialistes de 42 pays différents sont présents.

En 1974, Caycedo organise le symposium européen de Bruxelles sur le thème : « Principales indications des techniques sophrologiques » qui ouvre les portes de la Sophrologie au champ de la prophylaxie sociale (actions de prévention et de lutte contre les fléaux sociaux tels que prostitution, alcoolisme, tabagisme, drogues, …).

En 1977, la sophrologie est ouverte aux personnes non médecins. Cette ouverture correspond à une double volonté :

  • Une diffusion plus large de la Sophrologie.

  • Donner à la Sophrologie un caractère préventif et non plus seulement curatif

 

Maturité de la Sophrologie (à partir de 1982)

  

Le Pr Alphonso Caycedo s’installe à Bogota en Colombie entre 1982 et 1988. Il expérimente une Sophrologie de masse, la Sophrologie sociale. Il souhaite élargir le champ d’application de la Sophrologie et l’appliquer aux populations marginales afin de les aider à survivre. Ainsi prend corps la dimension existentielle de la Sophrologie. Le quatrième degré de la Relaxation Dynamique de Caycedo est créé.

Caycedo travaille en Andorre depuis 1988, date de son installation dans la principauté. Cette période voit la création en 1992 de l’Académie de Sophrologie de Paris.   

N’ayant pas protégé le terme Sophrologie en 1960, celui-ci est tombé dans le domaine public puisque plus de 30 ans se sont écoulés. En 1994, les appellations « Sophrologie Caycédienne » et « Entraînement Phronique Vivantiel du Pr Caycedo ou Méthode Caycédienne » sont déposées pour protéger légalement et juridiquement au niveau international la Sophrologie authentique des dérapages.

Entre 1995 et 2001, il termine la structuration définitive de la Méthode Alfonso Caycedo comme base fondamentale de la Sophrologie. Elle comprend les douze degrés de la Relaxation Dynamique de Caycedo et de Techniques Spécifiques.